• Nike Free shoes
  • New Balance Shoes
  • Oakley Star of Sunglass
  • Métiers

    I. Développer et diffuser les méthodes participatives de formulation et de mise en oeuvre des projets et programmes de développement

    Le diagnostic des problèmes à la base utilise la méthodologie du diagnostic participatif (DP) appelée aussi Méthode Active de Recherche et de Planification Participative (MARP). Le (DP) consiste en un séjour de terrain d’une équipe pluridisciplinaire composée de chercheurs, de techniciens et de leaders d’organisation de base. Cette équipe analyse avec les populations les contraintes qu’elles rencontrent dans leurs activités socio-économiques : Production, commercialisation, gestion environnementale, éducation et santé. L ‘équipe essaie en même temps de comprendre les déterminants et mécanismes du système social local dans la mise en œuvre des solutions pour la lutte contre la pauvreté Les ateliers de caractérisation des terroirs visent à traiter les résultats des diagnostics en faisant ressortir leur signification par rapport aux tendances évolutives des ressources naturelles, à l’économie locale et à l’environnement national et internationale. A ce titre les méthodes utilisées par la FRAO sont :

     Le zonage visant à faire la typologie des grands domaines agro-écologiques et les grands types d’activités économiques dominantes

     L’analyse des tendances évolutives de l’environnement et la description des scénarios d’évolution probables ainsi que les contraintes et les opportunités qu’elles entrainent.

    Cette lecture d’ensemble des réalités locales articulées avec l’environnement régional, national et international décrit dans les études de référence, donne aux acteurs une visibilité suffisante pour définir les types d’intervention nécessaires et les modalités qu’implique leur mise en œuvre.

    Quelques objectifs poursuivis dans les diagnostics participatifs réalisés par la FRAO

    1- Analyse des pratiques agricoles locales et de la gestion des ressources naturelles (GRN) en rapport avec la conservation de la diversité biologique. Analyse de la sécurité alimentaire en rapport avec les pratiques de conservation.

    2- Diagnostic et caractérisation des terroirs afin d’aboutir à un programme de lutte contre la pauvreté.

    3- Diagnostic des besoins d’accès des populations à des services de base (crédits, santé, éducation, communication).

    4- Formulation à l’élaboration de projets de :

    -  Recherche – développement
    -  Gestion des ressources naturelles / Gestion des terroirs
    -  Développement local
    -  Entreprenariat Rural et Agricole

     

    II. Appuyer les processus de développement institutionnel

    1. Procéder à l’analyse des Institutions et organisations par la méthode du Diagnostic Institutionnel Participatif (DIP)

    2. Faciliter des ateliers d’élaboration de plan de renforcement des capacités

    3. Accompagner les organisations dans leurs processus de planification stratégique.

     

    III. Renforcer les capacités des acteurs à gérer les programmes de développement

    La démarche de formation de la FRAO se fonde sur l’esprit et les principes de base des métiers de la facilitation. Il s’agit d’impulser une démarche participative qui prend en compte à la fois, les compétences des techniciens et le savoir-faire endogène pour l’émergence de nouveaux rapports de collaboration entre acteurs du développement. Cette démarche favorise :

    • L’appropriation de la méthode par les acteurs formés ;

    • La réplication de la démarche par ces mêmes acteurs auprès des populations. La FRAO évite ainsi toute attitude de verticalité dans les approches, et toute directivité dans les échanges ;

    • L’implication des bénéficiaires finaux doit être recherchée dans tout le processus de formation afin qu’ils aient le sentiment que les activités ou programme à mettre en œuvre sont de fait, leur propre affaire.

    Pour coller à ces principes de base, la démarche de formation s’organise autour d’un cadre qui ne sera pas exclusivement la salle de formation avec des exercices et des simulations, mais en milieu réel et avec des populations pour analyser et comprendre leurs problèmes, rechercher des pistes de solutions et établir un processus de résolution du ou des problèmes qui se posent.

    Principales formations dispensées :

      • Diagnostic participatif et formulation de programme
      • Techniques de modération, de communication participative et de plaidoyer lobbying
      • Méthodologie de l’Evaluation des Progrès vers le Changement (EPC) ici / Outcome Mapping (OM)
      • Méthodes de Suivi-Evaluation des programmes de développement rural
      • Planification stratégique d’une organisation de développement rural
      • Elaboration de Plan de Développement Local

    Cibles :
    -  Equipes de recherches
    -  Unité de coordination de projet
    -  Leaders d’ONGs et d’organisations paysannnes
    -  Cadres des ministères et services techniques
    -  Elus locaux

     

    IV. Capitaliser et diffuser les connaissances en développement rural

    Le développement de mécanismes solides de dissémination des connaissances et des expériences sur les processus participatifs de recherche et de développement, participe fondamentalement de la mission de la Fondation et constitue un des défis sur lesquels la fondation a décidé de s’investir. Etant une institution à vocation sous-régionale la Fondation a choisi, de façon stratégique, de rester très présent dans les foras et autres espaces d’échange et de proposition sur les politiques et de faciliter les échanges entre les différentes composantes de la société civile et les autres acteurs.

    Il s’agit principalement pour la FRAO :

    a. de capitaliser et valoriser les expériences de développement en vue de dynamiser les échanges et de rapprocher les acteurs ;

    b. de participer à la mise en place de plateformes et de cadres d’échanges en vue de renforcer les institutions locales ;

    c. de contribuer à spécialiser les réseaux existants ou à créer, intervenant dans le domaine des méthodologies participatives en vue d’une meilleure professionnalisation des acteurs ;

    d. de contribuer à l’identification et la diffusion des bonnes pratiques pour une meilleure efficacité des projets et programmes de développement rural.

    La FRAO fait aujourd’hui partie de plusieurs réseaux sous-régionaux tels que :

    -  Dialogues sur la gouvernance, la décentralisation et l’intégration : Ce réseau relie de façon informelle des acteurs africains engagés dans l’action pour ancrer la décentralisation dans les dynamiques sociales, pour vaincre les obstacles à l’intégration régionale, pour refonder l’Etat face à ces défis.

    -  Le réseau BAD / OSC dont l’objectif est de permettre aux OSC de participer à l’élaboration, la mise en oeuvre et le suivi des projets financés par la BAD.

    - Le réseau FIDAfrique dont l’objectif est de renforcer les capacités des projets financés par le FIDA à lutter contre la pauvreté à travers les échanges d’expériences.

    Ajouter un Commentaire


    Code de sécurité
    Rafraîchir