• Nike Free shoes
  • New Balance Shoes
  • Oakley Star of Sunglass
  • La FRAO réalise une étude sur la place de l'agriculture écologique et biologique pour le compte de ENDA PRONAT

    Pour le compte de ENDA Protection Naturelle des Terroirs (ENDA PRONAT), la FRAO a réalisé une étude sur la place de l’agriculture écologique et biologique (AEB) dans les politiques et programmes de développement au Sénégal.

    Cette étude avait  pour but d’établir le statut et de définir les priorités, et  les défis pour l’intégration de l’agriculture écologique et biologique.

    Trois piliers ont été identifies pour cette étude

    • -          Recherche, formation et Vulgarisation
    • -          Développement des capacités institutionnelles des acteurs concernés par AEB
    • -          Politique et programme de développement

    La FRAO a eu à définir une méthodologie d’intervention del’étude, et élaborer des instruments appropriés de collecte de données et d’analyse en collaboration avec ENDA PRONAT.

    Pour mener à bien cette étude, la FRAO a fait l’inventaire de toutes les ressources documentaires disponibles dans le domaine de l’AEB durant la période 2002 – 2012, et parallèlement identifié les défis et les opportunités liés à ce domaine.

     

    Protocole d’accord en la FRAO et l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB)

    Durant l’année universitaire 2012 2013, la FRAO et l’Université Alioune Diop de Bambey ont signé un protocole d’accord pour une durée de cinq (5) ans. Ce protocole vise à instituer une étroite coopération dans le domaine de la recherche, de l’enseignement supérieur scientifique, du développement économique, du service communautaire, de la formation ainsi que de la diffusion des connaissances et de la culture.

    Les principaux domaines de coopération identifiés sont entre autres :

    • ·         L’élaboration et la participation à des programmes  conjoints de recherche et de formation

     

    •  ·         Placement des étudiants de l’UADB par la FRAO

     

    • ·         La facilitation de l’accès à a la connaissance scientifique (échanges de documentations, publication, colloques, etc.)

     

    • ·         La promotion et la participation a toute forme d’échange susceptibles de favoriser leurs établissements que ce soit dans le cadre de leur fonctionnement interne ou celui de leur environnement économique, industriel, social ou culturel

    Les deux institutions se sont engagées à créer un master en ingénierie du développement rural, et de réaliser des activités de recherche-action communes en collaboration avec des ONG de terrain

    Pour mener a bien cette collaboration une commission composée de représentants des deux institutions est mise en place pour le suivi et l’exécution des termes de l’accord. 

    Conception, mise en ligne et hébergement du site de CPCU par la FRAO

    L’unité centrale de coordination des projets agricoles (CPCU, en anglais) du ministère de l’agriculture de la Gambie a confié à la FRAO la conception, la mise en ligne et l’hébergement de son site internet. CPCU qui a en charge la mise en œuvre de la politique agricole de la Gambie,a estimé que l’expérience de la FRAO dans ce domaine faisait de cette dernière un partenaire avisé pour l’exécution d’un tel projet.

    Ce site permettra au ministère de l’agriculture de la Gambie de mettre en ligne tous les projets en cours d’exécution et d’avoir une meilleure visibilité sur les actionsgouvernementales dans ce domaine.

    En effet le site sera la plateforme idéale pour mobiliser des ressources destinées à la mise en place d’un plan d’investissement national de l’agriculture. Il promeut égalementle développement des capacités visant à améliorer les performances des projets agricoles, et la promotion de la capitalisation et du partage des connaissances pour tous les acteurs impliqués dans le développement de l’agriculture 

    FRAO forme les agents de WORLD VISION aux techniques de Capitalisation

    World Vision Sénégal a requis les services de la FRAO  pour former ses agents à la capitalisation des expériences, et  pour la conception d’un document de capitalisation sur les bonnes pratiques et les réussites de l’ADP Nguer, implantée dans la communauté rurale de Birkilane, dans la région de Kaffrine.

    Deux ateliers de formation sur la capitalisation des expériences ont été réalisés au bénéfice des agents des bases de Fatick, Kaffrine, Kédougou,  Vélingara, de secteurs spécialistes et représentants du Senior Leadership Team. .

    L’objectif général des ateliers de formation était d’outiller de façon pratique le staff des opérations et de leurs services de soutien, et les doter de compétences en capitalisation d’expériences leur permettant de  partager des pratiques avec la qualité requise à l’issue de leur formation.

     

    Le travail de capitalisation mené par la FRAO avec L’ADP Nguer, avait pour objectif d’identifier tous les exemples de réussite que le projet a connus dans les communautés de Nguer, pour ensuite donner des méthodes de valorisation des ces exemples.

    La FRAO a basé son travail sur trois critères d’analyse que sont la durabilité des succès et des bonnes pratiques, la reproductibilité des leurs aspects techniques, et les couts et bénéfices qu’ils entrainent.

    Parallèlement, la FRAO a fourni un appui conseil à WV pour la conception et la production d’un DVD sur la capitalisation.

    La FRAO analyse les mécanismes de pérennisation des performances des ménages vulnérables soutenu par le PAFA

    La FIDA a confié à la FRAO une mission technique qui consistait à analyser les mécanismes de pérennisation des performances des ménages vulnérables soutenu par le Projet d'Appui aux Filières Agricoles (PAFA). Les objectifs visés sont essentiellement de faire une évaluation globale du système de subvention dégressif des intrants et matériels agricoles du PAFA etapprécier les capacités techniques, organisationnelles et de gestion des OP dans la maitrise du système.

    Le PAFA est un projet né de la coopération entre l’Etat du Sénégal, le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), et le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID). Son coût total s’élève à 13,953 milliards de FCFA pour une durée de six ans (2010-2016).

     

    La méthodologie de l’étude était basée  sur une approche d’analyse du modèle d’intervention du PAFA dont le paradigme est la centralité des acteurs dans le processus. A cet égard, le ménage, en particulier le ménage pauvre et vulnérable selon les critères propres au contexte local, constitue le premier type d’acteur, le second étant  l’organisation paysanne qui lui vient en appui et lui sert d’interface avec les opérateurs de marché. La question centrale de l’étude consistait à évaluer en quoi ces deux acteurs sont capables d’assumer leur rôle de manière efficace et durable, la durabilité étant perçue ici au sens d’une transformation positive des capacités des acteurs les qualifiant à exercer de manière pérenne leurs responsabilités.

    Des propositions ont été faites dans l’optique d’améliorer certains aspects du système pour assurer sa durabilité dans son ensemble, celle des OP et particulièrement celle des ménages vulnérables afin de les sortir de la pauvreté.